Vidéo d’entreprise

Le phénomène n’aura échappé à personne : avec 9.250 créations en 2016, et une augmentation de 21% par rapport à 2015, les vidéos virales continuent d’inonder Internet.

Et puisque dans 4 ans, « Facebook sera définitivement mobile et probablement tout vidéo » selon Nicola Mendelsohn, vice-présidente de Facebook EMEA, autant foncer sur ce média en vogue.

Les vidéos d’entreprise en particulier (ou films institutionnels) devraient représenter 70% du total de la consommation Internet en 2017, selon Le Parisien. Un chiffre étonnant qui confirme la nécessité pour toute entreprise, quelle que soit sa taille, de créer son propre support.

Entreprises, prenez la parole !

1 Entreprises : pourquoi créer votre vidéo ?

Autrefois réservée principalement aux canaux de diffusion interne, permettant de valoriser l’image de marque auprès de ses propres collaborateurs, la vidéo d’entreprise est aujourd’hui multi-diffusée sur de nombreux canaux, y compris externes.

Dans notre paysage numérique, social et sociétal, le film d’entreprise devient ainsi un outil de communication incontournable, voire indispensable, pour votre Marque Employeur :
• Pour décrire son histoire, son activité, ses valeurs, son positionnement
• Pour valoriser son image, en communiquant par exemple sur ses réussites, chiffres ou infos clés
• Pour motiver et fédérer vos collaborateurs en cultivant leur sentiment d’appartenance à un groupe, une entité et valoriser leur travail
• Pour former vos collaborateurs : une vidéo bien faite sera toujours plus rapide et efficace à lire qu’une présentation Powerpoint de plusieurs slides. Elle améliore donc la qualité de l’information et son assimilation
• Pour prospecter, en montrant votre entreprise sous son meilleur angle
• Pour recruter, en donnant envie à vos futures forces vives de rejoindre votre équipe
• Pour communiquer auprès des influenceurs externes, comme les journalistes et autres partenaires

2 Un grand potentiel de viralité

Sachant que 80% des cadres regardent des vidéos en lien avec leur secteur et activité professionnelle au moins une fois par semaine, et que ces mêmes salariés sont 54% à partager des vidéos liées à leur travail chaque semaine, les entreprises ont tout à y gagner.

La vidéo est en effet LE format le plus pertinent pour favoriser les discussions, le partage et toutes les interactions sur les réseaux sociaux notamment. Donc générer du trafic, de l’engagement et potentiellement des leads.

3 Vidéo d’entreprise : mode d’emploi

Si le format est particulièrement efficace, il nécessite aussi un travail préparatoire soigné et un bon brief. Posez-vous les bonnes questions : quel est l’objectif de ce film ? Quelle audience cibler en priorité ? Quel est le(s) message(s) clés que vous souhaitez diffuser ?…

Soupçon de folie, brin d’originalité, zeste d’innovation, bouillon d’idées, ôde à la créativité : le film d’entreprise permet de se démarquer.

Lâchez-vous, osez ! Vos salariés vont (vous) aimer – ainsi que tous vos prospects.

Si la vidéo d’entreprise demande plus d’effort de travail en amont et un investissement créatif, elle génère aussi un retour sur investissement démultiplié ! Et le ROI, ça n’a pas de prix.

4 À chacun son style

Le film d’entreprise, comme le film publicitaire, peut jouer sur plusieurs leviers, registres ou tonalités :

  • Institutionnel : le format le plus classique, il peut présenter un panorama de l’activité, des réalisations et être illustré d’interviews de vos collaborateurs
  • Storytelling : la vidéo est davantage dans la mise en scène et le récit, afin d’embarquer le spectateur dans une histoire. L’objectif est de raconter son entreprise et d’être dans un style plus émotionnel
  • Humoristique : l’humour est un très bon vecteur de communication. À moins d’être de très mauvais goût, ce type de registre est reconnu comme pertinent, efficace et original. Votre vidéo sera fortement partagée, multipliant ainsi votre impact
  • Réalisation : le film institutionnel peut aussi étonner par des réalisations surprenantes, comme la caméra embarquée, le mannequin challenge – très en vogue ces derniers mois –, ou des formes plus poétiques comme dans le film onirique Métamorphose, réalisé pour l’entreprise de recyclage Paprec
  • Graphisme : les vidéos les plus « visuelles » utilisant des techniques de graphisme animé comme le Motion Design sont fortement plébiscitées par les entreprises, leur format  simple et ludique permettant de créer des vidéos dynamiques et donnant envie d’être lues jusqu’au bout
  • Interactivité : les nouvelles technologies transforment désormais le spectateur en acteur de la vidéo, avec par exemple des vidéos à 360° permettant de faire visiter des locaux ou encore des boutons interactifs en cours de vidéo proposant des fins alternatives.

5 Et avec ça ?

Un média célébré dans des festivals locaux : le Festival du film d’entreprises à Mérignac, ainsi que le Festival du film d’entreprises Films & Companies de La Baule ont ainsi fêté leur troisième édition en juin 2017. Bientôt un festival national ?

Enfin et surtout, un média permettant d’économiser du temps et de l’argent

Une vidéo sympa peut remplacer une réunion rébarbative ou une présentation Powerpoint sans fin, être diffusée gratuitement sur des réseaux sociaux plutôt que sur des encarts publicitaires hors de prix, et profiter à tous : à l’employeur autant qu’à l’employé / au créateur autant qu’au spectateur.

2017-11-16T17:52:54+00:00